Les Eléphants

Il existerait dans le Coran des élaborations très semblables aux élaborations midrashiques. Un exemple de ce type en serait la sourate 105, celle de l’Eléphant (Al-Fil). Nous en reproduisons ici plusieurs traductions afin de souligner la difficulté du texte.

Lire la suite...

 Coré dans le Coran

Flavius Josèphe sait une chose que même la Bible ne sait pas, à savoir que Coré était riche: "Coré (Korés), un des plus éminents d'entre les Hébreux par la naissance et par les richesses". Si la Bible ne dispose pas de cette information, c’est donc que Josèphe fait référence à une tradition extra biblique, une sorte de midrash.

Lire la suite...

 Un puits et des murmures

En surfant par hasard sur le site du CAL (Comprehensive Aramaic Lexicon) on peut parfois tomber sur des racines syriaques amusantes, par exemple celle-ci: zmzm : to whisper (murmurer, chuchoter). Comme nous parlions (toujours par hasard) du puits de Zemzem dans un article précédent de cette revue, il était naturel de nous demander si ce puits que fréquentent des millions de pèlerins à la Mecque a quelque chose à voir avec cette racine syriaque.

Lire la suite...

Encore l'adultère

Contrairement à Jésus qui, selon Jean, refuse de lapider la femme adultère, le prophète de l’Islam ne craint pas la lapidation (ce qui pose un problème actuellement à l’Islam, mais ce n’est pas le sujet de cet article.) 

Lire la suite...

 Usages de la guerre

Dans un ouvrage publié en 1946 (La Berbérie musulmane et l'Orient au moyen âge) le grand orientaliste Georges Marçais écrit à propos de certains usages de la guerre en Islam: Le choc des armées doit être précédé d'un appel à la conversion adressé à l'infidèle, si cet infidèle est des  gens du livre...

Lire la suite...

 Attention flottante

Au lieu de s’épuiser à courir derrière une historicité qui se dérobe sans cesse, il faut peut-être se résoudre à changer de méthode et à écouter le récit islamique avec une sorte d’attention flottante. Parmi les termes qui reviennent avec insistance dans le récit originaire de l’Islam il y a par exemple : ces « juifs qui habitent au milieu des musulmans »

Lire la suite...

 Hagarisme

Dans la tradition musulmane, l'idée que le Coran est intraduisible existe depuis longtemps. Des traducteurs français semblent partager ce point de vue, puisque le terme hijra par exemple n'est jamais traduit. Il est simplement translittéré en Hégire.

Lire la suite...

Un peu de Jim

L'ange qui apparaît dans le Coran, Jibril, est semble-t-il, l’ange Gabriel et Hagar est en arabe hajar. Goliat aurait donné Jallut. Gog et Magog seraient devenus Juj wa Majuj, etc. Il n’y a rien d’étonnant à ce jeu de correspondances puisque le gimel hébraïque (la lettre G) est, malgré les apparences, la même lettre que le Jim arabe (la lettre J).

Lire la suite...

A propos de fibres

Quel est le sens de la Sourate 111 ? Qui est Abû Lahab qui n’apparait que dans cette Sourate ? Ce serait sans doute le seul nom de personne du Coran qui ne renverrait pas à un personnage biblique vu qu'il serait l'Oncle du Prophète. Pourquoi a-t-il mérité un feu ardent ?

Lire la suite...